05 Déc 2019

In Flames : Compte rendu et photos du spectacle de Montréal (2019)

Il fait froid, l’hiver commence et la neige tombe sur notre province. Alors qu’hier, c’était dans notre capitale, ce soir dans notre métropole, In Flames débarque pour rocker notre première semaine de décembre. Pour accompagner ce groupe au Théâtre Corona, RED et Arrival of Autumn seront de la première partie.

Arrival of Autumn est la première prestation de la soirée. Ce quintuplet canadien nous propose un metalcore assez « catchy » qui est apprécié par le public. Même si la durée de la performance était de 30 minutes, la ressemblance des chansons cette dernière légèrement fade. Mention honorable au bassiste du groupe qui portait un chandail du groupe de Québec Meet the Mailman.

RED, qui était à sa première expérience à Montréal, est un groupe d'heavy metal venant de Nashville. Ce quatuor formé en 2006 montre beaucoup d’expérience sur la scène et les fans étaient bien en rendez-vous. Quelques-uns d’entre eux accompagnaient avec cœur le chanteur, notamment lors de la pièce Let Go. À deux reprises, le vocaliste est venu rejoindre la première rangée pour chanter, créant une énergie contagieuse. C’est un groupe qui a beaucoup de sonorités commerciales, mais ils réussissent à rendre le spectacle intéressant. Nous avons peu également entendre Already Over, The Evening Hate et Breathe Into Me.

In Flames réserve un début enflammée avec trois hits « back-to-back », soit : Cloud Connected, Only for the Weak et Take This Life. Le groupe nous mentionne d’entrée de jeu qu’ils ne reviendront pas dans la province de sitôt. Nous avons eu le droit à quelques surprises dans le choix des chansons dont Graveland qui a été intégré pour les fans québécois. Ce morceau n’avait pas été joué depuis plus de 10 ans. Nous avons eu aussi le droit à Colony et même un titre du premier album : Behind Space. La foule était survoltante, enchaînant des « mosh pits » et des « circle pits ». Un « wall of death » s’est même produit durant The Hive. Les Suédois nous ont rappelé à quel point ils aiment le Canada et même si ça ne sera pas prochainement, ils ont déjà hâte de revenir.

Lu 3450 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)