08 Jan 2020

Combien a rapporté 500 millions d’écoutes de Livin’ On A Prayer de Bon Jovi l’an passé sur les sites de "steaming"?

Lors d’une apparition sur l’émission Talk Is Jericho, le réputé auteur de chansons Desmond Child (I Was Made For Loving You de KISSLivin’ La Vida Loca de Ricky Martin, I Hate Myself For Loving You de Joan Jett, Dude (Looks Like A Lady) d’Aerosmith, Livin’ On A Prayer de Bon Jovi) a abordé l’état actuel de l’industrie de la musique, mais surtout les revenus disponibles sur les sites de diffusion en continu comme Spotify.

Child : « Vous savez, avec la diffusion en continu (streaming) les revenus vont commencer à augmenter tranquillement, mais je vais vous donner un exemple : l’an dernier, la chanson Livin’ On A Prayer a été jouée plus de 500 millions de fois entre Pandora et Spotify. Pourtant, ma paie s’est chiffrée à seulement 6,000 dollars. C’est tout. Clairement, les auteurs(trices) n’ont pas eu le gros bout du bâton quand les ententes initiales ont été signées. C’est pourquoi nous continuons toujours à nous battre. L’an dernier, nous avons obtenu victoire quand le Music Modernisation Act a été signé avec l’aval de tout le monde au Congrès et à la Maison-Blanche. Cependant, ça va prendre au moins 6-7 ans avant de voir une réelle différence. Écrire des chansons est un métier et de nos jours, il est de plus en plus difficile de gagner sa vie en pratiquant ce métier, à moins d’obtenir un succès. »

Child : « La radio conventionnelle reste le seul endroit qui nous permet d’amasser notre juste part des revenus. Vous savez, c’est une industrie de petite monnaie, mais si vous réussissez à obtenir assez de diffusion, vous en aurez assez pour nourrir votre famille. J’espère que la Chine va commencer bientôt à nous payer, au lieu de manufacturer des copies de nos chansons et de totalement ignorer nos lois sur les droits d’auteur. Il est temps que tous les pays du monde se mettent à respecter la propriété intellectuelle. Vous pouvez être certain que bien que mes chansons soient connues sur toute la planète, mon nom ne l’est pas, ni celui des gens qui la chantent parfois.

Desmond Child vient de lancer un nouvel album intitulé Desmond Child Live.

Lu 4465 fois
Évaluer cet élément
(4 Votes)